Via    francetvinfo

« Mon corps était bien dans le lit, mais moi j’étais scotchée au plafond (…) comme si j’avais un aimant dans le dos qui me maintenait. » Après une méningite foudroyante, Laura a eu le sentiment de vivre une « expérience de mort imminente ». Comme elle, beaucoup de patients ont vécu une sensation similaire, notamment après un arrêt cardiaque.

Le médecin réanimateur René Robert a recueilli plusieurs témoignages de personnes qui ont vécu un état de mort imminente et a constaté des similitudes troublantes d’une personne à une autre. Dans un premier temps, tous évoquent l’apparition d’une lumière. « Soit vive, soit bleue avec des fois un courant aspiratif« , précise le médecin. L’impression de flotter et de se détacher de son corps, de surmonter et de se voir au-dessus sont également des sensations qui reviennent souvent. Certains patients racontent également avoir retrouvé des personnes rencontrées par le passé.

Mais, à l’issue de son recueil de témoignages, René Robert a noté trois caractéristiques bien distinctes et importantes : premièrement, le souvenir ne s’efface pas. Deuxièmement, il s’agit plus souvent de cauchemars que de rêves. Et enfin, il remarque que chez ses personnes, le souvenir réactive la sensation. « On sent qu’ils ont vécu ça à fond« , développe le médecin réanimateur.

Si pour beaucoup de personnes ayant vécu l’expérience de mort imminente, cela s’apparente à un phénomène paranormal, le docteur René Robert, lui, ne croit absolument pas à cela. Il affirme d’ailleurs que cela est explicable physiologiquement. « Il y a une interprétation plus physiologique avec des explications, avec des substances qui sont sécrétées dans certaines situations et moi, je pense que je peux expliquer la plupart de ces phénomènes mais le recueil des témoignages est indiscutable« , conclut le médecin. 

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire