Via  Lapress

Il s’agit de l’une des meilleures performances du vaccin contre la grippe des dernières années, affirme le Dr Gaston De Serres, médecin épidémiologiste à l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

Il faut en effet remonter à 2009-2010 pour noter un aussi bon taux d’efficacité du vaccin contre la grippe au Canada.

– – –

Efficacité du vaccin contre la grippe, tous types d’influenza confondus, au Canada

  • 2009-2010: 93% 
  • 2010-2011: 37% 
  • 2011-2012: 59% 
  • 2012-2013: 50% 
  • 2013-2014: 68% 
  • 2014-2015: 9% 
  • 2015-2016: 46% 
  • 2016-2017: 45% 
  • 2017-2018: 38% 

– – –

«C’est quand même une bonne efficacité. C’est une bonne nouvelle», affirme le Dr De Serres.

Cette année, la grippe de type A H1N1 est celle qui est le plus en circulation. «Souvent, on a de meilleurs résultats pour le vaccin à ce moment», note le Dr De Serres, qui souligne que l’an dernier, par exemple, c’est la grippe H3N2 qui était dominante, entraînant le taux d’efficacité à la baisse.

Jeux de prédictions

Les données publiées par Eurosurveillance sont à chaque année très attendues. Car dans quelques semaines, les dirigeants de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) se réuniront afin de décider quelle sera la composition du vaccin contre la grippe de l’an prochain. «À chaque année, c’est très dur de prédire l’épidémie qui sévira neuf à dix mois plus tard», explique le Dr De Serres. Toutes données sur les épidémies en cours sont scrupuleusement analysées par l’OMS.

Enfants plus à risque

Dans le rapport d’Eurosurveillance, on note que les enfants de moins de neuf ans semblent avoir été plus touchés par la grippe cette année. Les consultations faites par des enfants ayant l’influenza ont été plus nombreuses, toutes proportions gardées, que celles faites par des enfants présentant un simple virus respiratoire.

La semaine dernière, une fillette de trois ans de l’Outaouais est décédée en trois jours après avoir contracté l’influenza. Un cas tout aussi triste que rare, souligne le Dr De Serres. Chez les enfants ne présentant pas de maladie chronique, on dénombre un décès lié à l’influenza par 500 000 à 800 000 enfants.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire