Via    Le Figaro

Après avoir perdu un premier match exhibition face à Phil Mickelson en 2018, Tiger Woods a cette fois gagné. Accompagnés des légendes du football américain Peyton Manning et Tom Brady, les deux golfeurs ont permis de récolter 20 millions de dollars dans la lutte contre le Covid-19.

Tiger Woods tient sa revanche ! Battu par Phil Mickelson en 2018 dans un premier duel de «The Match», le Tigre n’avait vraiment pas l’intention de donner une nouvelle occasion de se faire chambrer à son éternel rival californien. Bien aidé par le légendaire quarterback retraité de la NFL Peyton Manning, Woods a finalement gagné 1up. L’autre star du football américain Tom Brady (qui vient tout juste de prolonger sa carrière à Tampa Bay, après vingt ans et six titres avec les New England Patriots) était associée à Phil Mickelson et les deux hommes ont bien failli égaliser après un superbe parcours retour en foursome (l’aller se jouait en Fourballs). Ce quatuor de légendes a réussi à récolter 20 millions de dollars dans la lutte contre le Covid-19 et c’est bien là l’essentiel.

Un spectacle particulièrement agréable

Le spectacle était également au rendez-vous avec quelques coups magiques comme ce green touché en un par Mickelson sur le par 4 du 11 (et conclut par l’eagle de Brady) ou ces long putts glissés de Manning. Mais le coup du jour est à mettre à l’actif de Tom Brady. Après un départ manqué sur le par 5 du trou numéro 7 et un coup de pénalité, l’ancienne gloire des Patriots rentrait un coup de wedge de près de cent mètres pour birdie… malgré son micro qui se décrochait ! De quoi chambrer à son tour l’ancien basketteur NBA Charles Barkley qui commentait pour la télévision américaine et avait pris soin de relever les coups manqués de Brady. Le numéro 4 mondial Justin Thomas a également participé à l’événement en suivant les joueurs sur le parcours micro en main. Sa participation a été brillante d’humour et de pertinence et il n’aura aucun mal à se reconvertir à la télévision après sa carrière s’il le souhaite.

Dix millions de dons supplémentaires

Clubs en main, c’est Tiger Woods qui a fait a la meilleure impression avec une régularité impressionnante depuis les tees de départs. Phil Mickelson a semblé un peu plus rouillé à seulement deux semaines de la reprise de la saison du PGA Tour. Lefty a quand même permis à Brady de claquer un eagle au 11 en Foursome (chacun joue alternativement). Les deux hommes se sont d’ailleurs retenus in extremis de se taper dans la main dans l’euphorie (distanciation sociale oblige !). Ce même Brady a particulièrement du mérite d’avoir affiché un tel niveau de golf, malgré tout de même beaucoup de coups manqués en début de journée, mais il n’est pas à la retraite contrairement à Peyton Manning  qui a eu tout le loisir de préparer sa journée. Une semaine après le Driving Relief gagné par Rory McIlroy et Dustin Johnson face à Rickie Fowler et Matthew Wolff (beaucoup plus académique), c’est une nouvelle réussite dans la lutte contre le Covid-19 avec dix millions de dollars de dons (notamment ceux de Brooks Koepka) qui sont venus s’ajouter aux dix millions récoltés par les quatre protagonistes du jour, pour un total de 20 millions de dollars. On attend maintenant la reprise sur le PGA Tour, dès le 11 juin avec le Charles Schwab Challenge qui devrait se dérouler sans Woods et Mickelson.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire