Via    francetvinfo

Amazon défie le gouvernement français. Frappé par la taxe Gafa, le géant américain riposte : il fera cette taxe de 3% aux entreprises françaises qui vendent leurs produits sur le site. Une mauvaise nouvelle pour une start-up parisienne qui fabrique des masques antipollution, elle réalise jusqu’à 10% de ses ventes sur Amazon. Un éditeur alsacien est aussi en colère, avec cette taxe il devra payer 500 euros supplémentaires par an. Une somme qu’il promet de ne pas répercuter sur ses clients. « Ce n’est pas tant le montant qui nous dérange (…), mais sur le principe, je trouve ça un petit peu gros que des géants comme Amazon se défaussent sur des PME« , déplore Jean-Christophe Caurette.

Dans un communiqué, Amazon justifie son choix : « Nous ne sommes pas en mesure d’absorber une taxe supplémentaire (…) nous n’avons pas d’autres choix que de la leur répercuter« . Mais la majorité dénonce une manœuvre pour échapper à l’impôt. Un autre géant de la vente en ligne, Rakuten, a lui annoncé qu’il paierait l’intégralité de la taxe.

Le JT

Les autres sujets du JT

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire