Via    francetvinfo

L’Australie, l’Italie, l’Irlande, le Japon, le Brésil et la Nouvelle-Zélande, après le Canada, pionnier en la matière, sont concernés par cette nouvelle fonctionnalité.

Ma photo sur une île grecque plaira-t-elle davantage que la tienne à Venise ? Pour mettre fin aux batailles d’ego, Instagram n’affiche plus les « likes » dans certains pays. Ainsi, le nombre de personnes qui ont « aimé » la photo n’est plus affiché sous chaque cliché et il est uniquement visible par l’auteur de la publication. Cette nouvelle fonctionnalité entre en vigueur dans six nouveaux pays : l’Australie, l’Italie, l’Irlande, le Japon, le Brésil et la Nouvelle-Zélande, après le Canada, pionnier en la matière.

Le réseau social, qui compte un milliard d’utilisateurs dans le monde, semble avoir pris conscience de la « pression » vécue par certains de ses utilisateurs. « Nous voulons qu’Instagram soit un lieu où les gens se sentent à l’aise pour s’exprimer. Nous espérons que ce test fera baisser la pression (…) afin que vous puissiez vous consacrer au partage de ce que vous aimez », a expliqué une responsable de Facebook, maison-mère d’Instagram. 

Par ailleurs, le patron d’Instagram, Adam Mosseri, a annoncé début juillet la création de nouveaux outils contre le harcèlement, dont l’apparition d’un message d’avertissement contre les commentaires haineux généré par un logiciel d’intelligence artificielle.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire