Via    La croix

Diego Maradona ***

d’Asif Kapadia

Film anglais – 2 h 10

Après les destins brisés d’Ayrton Senna et d’Amy Winehouse, Asif Kapadia explore l’ascension irrésistible puis la descente aux enfers de Diego Maradona. Le footballeur argentin adulé et révéré par les Napolitains sera rejeté en pleine gloire, sur fond de compromission avec la mafia et d’addiction à la drogue.

» LIRE LA CRITIQUE : « Diego Maradona », grandeur et décadence d’une icône contemporaine

Halte ***

de Lav Diaz

Film philippin, 4 h 39

Le cinéaste philippin, adepte des formats hors-norme, signe une dystopie de plus de 4 h 30 dans laquelle son pays est plongé dans une nuit sans fin et livré à un dictateur infantile et sanguinaire. Un récit puissant porté par la beauté d’un noir et blanc qui prend ici tout son sens.

» LIRE LA CRITIQUE : « Halte », cauchemar nocturne

Les Faussaires de Manhattan **

de Marielle Heller

Film américain, 1 h 46

Le film s’inspire de l’histoire vraie de Lee Israel, une auteure new-yorkaise qui réussit un temps à sortir de la pauvreté en vendant, à l’aide d’un complice, de fausses correspondances d’écrivains célèbres. Le portrait attachant d’une anti-héroïne aux manières.

» LIRE LA CRITIQUE : « Les faussaires de Manhattan », des correspondances plus vraies que nature

Comme des bêtes 2 *

de Chris Renaud et Jonathan Del Val

Film d’animation américain, 1 h 26

Si ce dixième film d’animation du studio Illumination contient des scènes amusantes avec des situations aussi loufoques que les personnages, la suite des aventures des animaux de compagnie ne rime ni avec originalité, ni subtilité. La qualité technique de ce 3D-relief est, en revanche, encore au rendez-vous.

» LIRE LA CRITIQUE : « Comme des bêtes 2 », moyennement mordant

Retrouvez également les critiques des films sortis la semaine dernière.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire