Via    francetvinfo

Après Air France, après Renault, l’Etat est au chevet de la SNCF. La compagnie ferroviaire est confrontée à un lourd manque à gagner depuis le début de la crise sanitaire. Jeudi 23 juillet, le ministre des Transports, Jean-Baptiste Djebbari a annoncé un plan de soutien de plusieurs milliards d’euros. Plusieurs options sont sur la table : une reprise partielle de la dette ou une recapitalisation.

Mi-juin 2020, le PDG de la SNCF avait estimé que la crise de la Covid-19 devrait coûter près de 4 milliards d’euros, plus un milliard de perte dû à la grève contre la réforme des retraites. Mais l’aide financière de l’Etat ne sera pas gratuite. En contrepartie, l’Etat attend des investissements massifs pour rénover les lignes et accélérer la transition écologique.

Le JT

Les autres sujets du JT

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire