Via    francetvinfo

Le lac d’Aculeo, au Chili, est complètement asséché. Nous sommes à 70 km de Santiago, la capitale chilienne. Les bateaux sont désormais incongrus dans ce paysage. Le lac mesurait 12 km2 et était profond de 6 m. Il n’en reste qu’une terre craquelée parsemée de carcasses d’animaux. Les touristes ont évidemment déserté les lieux et les riverains ont assisté, médusés, à la disparition de leur paysage.   

La principale raison de cet assèchement est le manque de pluie. Les précipitations au Chili ont diminué de plus de la moitié au cours des dix dernières années. Les autres régions ne sont pas épargnées. Les rivières sont à sec et les réservoirs sont vides. Il faut déplacer le bétail vers des terres moins arides. Certains animaux sont épuisés par le manque d’eau. Selon les experts, les bassins hydrologiques du centre du Chili vont encore baisser de 30% dans les prochaines années.   

Le JT

Les autres sujets du JT

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire