Via    BBC

Trevor Phillips

Copyright de l’image
Getty Images

Les plus grandes entreprises du Royaume-Uni ne parviennent pas à promouvoir la diversité ethnique dans les postes à responsabilités, selon Trevor Phillips, un expert en diversité et président-fondateur de la Commission pour l’égalité et les droits de l’homme, une organisation britannique.

La représentation des minorités ethniques a baissé en 2018, et 47 entreprises ont encore du personnel entièrement blanc dans leur conseil d’administration et leur directeur générale.

Lire aussi :

Cinq habitudes qui retardent la carrière des femmes

« Les gens de couleur semblent être très collés en bas » des organigrammes des plus grandes entreprises britanniques, selon M. Phillips.

Selon le rapport qui vient de paraître, seules 10 BAME – le sigle BAME désigne en même temps les cadres de race noire, ceux d’origine asiatique ou appartenant à des minorités ethniques – occupent des postes de direction dans les entreprises du FTSE 100 – les 100 entreprises les mieux cotées à la bourse de Londres.

Copyright de l’image
NMC Health

Image caption

Prasanth Manghat est l’un des quatre patrons d’entreprises cotées à la bourse de Londres.

Green Park, un des parcs du centre de Londres, déclare que la proportion de BAME, de 3,3% actuellement, n’a connu aucune amélioration au cours des six dernières années.

Green Park s’est basé sur une étude consacrée à la diversité ethnique dans les trois principaux niveaux de direction des entreprises, à savoir les cadres supérieurs, les membres du conseil d’administration et les directeurs généraux.

De même, « le plafond de verre n’a pas été brisé pour les femmes, mais il se fissure », a observé Trevor Phillips.

Lire aussi :

« L’Amérique n’en a pas fini de ses vieux démons racialistes »

« La plupart des chefs d’entreprise aimeraient en faire plus, mais ils se sont fait une idée de ce à quoi ressemble un cadre supérieur, et ils imaginent que ce cadre peut être une femme. Mais je pense qu’ils n’ont pas encore à l’esprit l’idée que ce cadre puisse être une personne de couleur », a dit à la BBC M. Phillips, qui est également président de Green Park.

Copyright de l’image
Getty Images

Image caption

Des travailleurs de la bourse de Londres

La représentation des minorités ethniques dans les conseils d’administration est tombée de 8,8% à 7,4 % en 2018, et elle n’a augmenté que de 2,2 % en 2014, avec la nomination de sept personnes par an en moyenne parmi les cadres de race noire, ceux d’origine asiatique ou appartenant à des minorités ethniques.

Il y a actuellement, au Royaume-Uni, quatre directions générales occupées par des BAME dans les entreprises du FTSE 100 : Prasanth Manghat, de la société NMC Health, un fournisseur de soins de santé, Ivan Manuel Menezes, du fabricant de boissons alcoolisées Diageo, Arnold Donald, de Carnival Corporation, et Octavio Ortega Alvidrez, de Fresnillo, une société minière mexicaine.

Depuis 2014, la représentation des femmes aux trois échelons supérieurs de direction est passée de 10 à 26 femmes.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire