Via    Le Figaro

Le golf a enfin effectué un bref retour à la télévision en proposant un match exhibition à huis clos au profit de la lutte contre le Covid-19, remporté par Rory McIlroy et Dustin Johnson au détriment de Matthew Wolff et Rickie Fowler sur le parcours floridien du Seminole Golf Club. Avec 5,5 millions de dollars amassés, c’est une réussite, même si le spectacle laisse un peu sur sa faim…

Alors que le sport reprend petit à petit ses droits à la télévision, le golf a lui aussi effectué un bref retour avec le TaylorMade Driving Relief disputé dimanche en Floride. Cette exhibition au bénéfice de la lutte contre le Covid-19 s’est jouée en quatre balles en équipes de deux selon la formule du Skin Game (chaque équipe qui gagne un trou gagne une somme d’argent et les sommes se cumulent en cas d’égalité). L’affiche était alléchante avec d’un côté le numéro un mondial actuel Rory McIlroy et l’ancien maître du monde Dustin Johnson, face à la paire américaine Rickie Fowler et Matthew Wolff.

McIlroy arrache la victoire

Après six derniers trous partagés et une somme accumulée de plus d’un million de dollars pour le seul dernier trou, la victoire symbolique est finalement revenue à McIlroy/Johnson au 19e trou avec un coup de fer 9 parfait du numéro un mondial sur cet unique coup de playoff au plus près du drapeau. «C’était super de jouer avec DJ, d’être de retour sur un parcours de golf et de revenir un peu à la normalité», expliquait le Nord-Irlandais. «C’est un bon moyen de remercier tous les gens qui travaillent dans les hôpitaux», concluait Dustin Johnson, clairement le joueur le plus rouillé des quatre. Les vainqueurs distribuent ainsi 2,075 millions de dollars contre 2,005 pour Fowler/Wolff qui ont accumulé beaucoup d’argent avec leurs birdies (sept pour le seul Fowler !) et aux deux concours de long drive remportés facilement par le bombardier Wolff au swing si atypique (325m et 335m). «Je suis content de ramener un peu d’argent avec mes drives. Mais c’est Rickie qui a fait le boulot avec ses putts pour birdies», reconnaissait Wolff. Avec les dons des particuliers et des partenaires, la somme totale levée s’élève à 5,5 millions de dollars distribuée à plusieurs fondations luttant contre le Covid-19.

Des images cocasses, mais un manque d’enthousiasme

Ce rendez-vous original était également l’occasion de voir des images inhabituelles comme ses stars qui portent leurs sacs de golf, alors qu’elles sont accompagnées de caddey en tournoi. Ou bien encore les joueurs au volant d’une voiturette chacun au moment d’aller rejoindre le départ du trou de playoff. Équipés de micro, on pouvait très distinctement entendre les commentaires des joueurs. Et on a ainsi pu confirmer que Rickie Fowler aime bien chambrer, comme lorsqu’il a imité le miaulement d’un petit chaton après un putt de son partenaire trop court en ligne. L’équipe des moustachus était d’ailleurs plus bien plus souriante que son homologue, un peu sur la réserve. On aurait aimé que Bill Murray, habitué à faire le clown lors des pro-am, leur donne quelques leçons…

Une mise en bouche avant Tiger et Lefty

Cette épreuve disputée sur un parcours «secret», qui n’avait jamais été filmé par le PGA Tour, reste un événement après plus de deux mois sans tournois outre-Atlantique et avant la reprise fixée au 11 juin au Texas, toujours sans spectateurs. La semaine prochaine, une dernière mise en bouche caritative aura lieu, toujours en Floride, avec cette fois Tiger Woods et Phil Mickelson associés chacun à une légende du football américain de la NFL, Tom Brady et Peyton Manning pour le Capital One’s The Match : Championschip for Charity.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire