Via    Le point

Prêt à enfiler les gants sans jamais recevoir le moindre punch ? C’est possible chez Punch Boxing. Niché en plein cœur du 1er arrondissement de Paris – à deux pas du Louvre –, ce studio a ouvert ses portes le 2 décembre 2019. Son concept ? Des sessions de 50 minutes réparties sur 10 rounds et mêlant exercices de fitness et exercices de boxe pour un entraînement complet et accessible à tous.

Plongée dans une obscurité partielle, illuminée par des néons et rythmée par une musique tonique, la salle de sport Punch Boxing immerge les sportifs venus vivre une expérience unique dans une atmosphère inédite. « L’obscurité crée l’intimité », explique Jules Bouscatel, cofondateur du studio. « On aime beaucoup dire que l’on propose des cours collectifs pour les individus. Si nous sommes nombreux dans la salle – et que l’on ressent toute l’énergie autour de nous –, le fait d’être dans le noir permet à chacun de se désinhiber sans se soucier du regard des autres et de se concentrer sur soi-même. » Dans cette salle de 100 m2, l’espace se divise en deux parties : l’une consacrée au bootcamp (type d’entraînement militaire), l’autre à la boxe. Chacun des participants peut choisir de commencer sa séance du côté de son choix. Mais il enchaînera cinq rounds de chaque.

Lire aussi Réouverture des salles de sport : des conditions musclées

Côté boxe, les combinaisons se suivent mais ne se ressemblent pas. Les puncheurs enchaînent coup droit, uppercut et crochet sur des aquabags (sacs remplis d’eau), sans jamais recevoir le moindre coup en retour. Côté bootcamp, des bancs et altères sont à la disposition des participants, pour une session alliant cardio et renforcement musculaire. Squats, pompes, burpees ou encore jumping jacks sont au rendez-vous.

Enfin, au centre de la pièce, le coach trône sur l’estrade, veillant à la bonne technique et distillant ses conseils. « Nous ne sommes pas une salle de sport traditionnelle, mais plutôt un studio à l’anglo-saxonne. Chez Punch Boxing, il n’est pas question de calories ou de poids. Nous proposons une parenthèse sportive au cours de laquelle les participants vivent une expérience fun, motivante et inspirante », explique Jules Bouscatel. « Les gens viennent en famille, entre amis ou parfois même en date Tinder ! » s’amuse-t-il.

Les sessions se déroulent dans l’obscurité.
© DR

Un concept importé des États-Unis

Pour proposer ce workout complet et exigeant, les cofondateurs de Punch Boxing, Chloé et Jules Bouscatel, ont passé beaucoup de temps à visiter les meilleurs studios de sport. « Avec ma femme Chloé, nous avons découvert ce concept lorsque nous habitions en Angleterre. Là-bas, la façon de consommer le sport est complètement différente de la nôtre puisqu’il existe beaucoup de studios. » Mais le cœur du réacteur se situe de l’autre côté de l’Atlantique. Novices dans l’industrie du fitness et soucieux de proposer la meilleure expérience possible, Jules et Chloé décident alors de s’envoler pour les États-Unis. « Nous sommes partis découvrir tous les studios qui existaient de Los Angeles à la Floride, en passant par Santa Barbara, San Francisco ou l’Arizona. Mais c’est à New York que l’on a découvert Rumble et que l’on a décidé d’adapter le concept au marché français. » Jules et Chloé ont finalement ouvert leur studio en décembre 2019, proposant une nouvelle façon de faire du sport, accessible à tous et sans condition de niveau.

Punch Boxing est installé au coeur de Paris.
© DR

Avec 32 places par séance et un taux de remplissage moyen de 85 %, Jules Bouscatel vante son premier bilan. « Depuis le lancement de ce projet, on constate une forte appétence des gens, et cela se retrouve au niveau de nos chiffres, qui sont en constante progression. » Fort de ce succès, le jeune entrepreneur prévoit d’ouvrir une nouvelle salle dans Paris. Pour l’heure, le lieu demeure confidentiel, mais Jules espère l’inaugurer au cours du premier trimestre 2021.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire