Via    francetvinfo

L'écrivain Bernard Minier à Paris, en février 2018. 
L’écrivain Bernard Minier à Paris, en février 2018.  (JOEL SAGET / AFP)

L’intelligence artificielle et Hong-Kong sont les deux grands sujets de ce roman. Bernard Minier nous raconte l’histoire d’une jeune femme surdiplômée qui part travailler à Hong-Kong dans le centre de recherche d’une grande entreprise chinoise, dans le domaine de l’ intelligence artificielle. Une entreprise où les morts violentes se multiplient au sein de l’équipe dirigeante. 

Accidents, suicides ou meurtres, avec cette intrigue Bernard Minier nous propose d’abord une plongée dans le monde de l’intelligence artificielle avec une vision plutôt pessimiste des choses. « C’est un livre qui parle d’intelligence artificielle, entre autres, et moi j’y vois un monde en train de basculer. On voit ce qui se passe sur les réseaux sociaux, on voit ce qui se passe sur internet et j’ai voulu alerter sur les dangers que court la société, et même la démocratie aujourd’hui, à travers un roman qui, je l’espère, est divertissant et palpitant« , confie l’auteur. 

Je ne suis pas là pour mettre du baume au cœur, je n’ai pas écrit un ‘feel-good book’, c’est une certitude.

Bernard Minier

à Gilbert Chevalier

M, le bord de l’abîme oscille entre thriller psychologique, techno-thriller scientifique et enquête policière classique. Bernard Minier y ajoute un décor assez peu utilisé en littérature, la ville de Hong-Kong. « Je me suis rendu là-bas, j’ai exploré les bas-fonds, la nuit, le jour, et je n’ai pas été déçu car c’était au-delà de mes espérances. C’était Blade Runner, le premier. On a des gratte-ciels, on ne sait pas comment ils tiennent encore debout, on a des odeurs, on a le bruit, cette population qui est omniprésente, etc. C’est un endroit fabuleux pour situer un polar. »

Avec ce nouveau roman M, le bord de l’abîme, Bernard Minier fait en tout cas une infidélité à son enquêteur préféré, le commissaire Martin Servaz, à l’origine de son succès. Mais Bernard Minier promet d’y revenir très bientôt. 

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire