Via    BBC

Diego a été nommé jeudi entraîneur de la Gimnasia La Plata, un modeste club du championnat argentin.

Copyright de l’image
Getty Images

Image caption

Diego a été nommé jeudi entraîneur de la Gimnasia La Plata, un modeste club du championnat argentin.

A 58 ans, le vainqueur du Mondial 1986 a pris les rênes d’un modeste club du championnat argentin, près de 10 ans après avoir quitté le poste de sélectionneur national.

Plus de 30 000 fans sont attendus dimanche au stade del Bosque, dans la ville de La Plata, à 60 km de Buenos Aires, pour accueillir le « pibe de oro », selon l’Agence France-Presse.

Lire aussi :

Dispute animée entre Maradona et sa compagne

« On va se donner corps et âme pour [la Gimnasia La Plata] », a déclaré la légende du football, parlant du club dont il est devenu l’entraîneur depuis jeudi.

Ce club végète dans les dernières places du championnat argentin après quatre défaites et un nul en cinq rencontres de championnat.

Mais Maradona, son nouvel entraîneur, est attendu comme le messie. Une heure après l’annonce de son arrivée, des centaines de supporters s’étaient réunis devant le siège du club pour s’abonner.

Un millier de nouveaux membres ont été enregistrés en quelques heures.

Copyright de l’image
Getty Images

Image caption

A La Plata, en Argentine, des fans de la Gimnasia posent avec un maillot Maradona fabriqué après que le vainqueur du Mondial 1978 a été nommé entraîneur du club, vendredi 6 septembre 2019.

« Il n’y aura pas un seul stade qui ne sera pas heureux de voir Diego sur le terrain », se réjouit Cesar Menotti, ancien entraîneur de la sélection nationale, vainqueur de la Coupe du monde 1978 à domicile.

« Sa seule présence éveille de nombreux rêves », ajoute-t-il.

Lire aussi :

Maradona opéré à l’épaule

Maradona est « Dieu » et Messi est « Adam », selon un club de foot argentin

En 2008, lorsque Maradona a pris le commandement de la sélection argentine, malgré de lourds problèmes de santé liés à son surpoids, le stade Monumental de Buenos Aires explose avec le traditionnel « Maradooo » chanté par les supporteurs.

Il est écarté deux ans plus tard pour mauvais résultats. Par la suite, il entraînera deux clubs émiratis avant de s’engager en tant que président du club bélarusse du Dinamo Brest (D1) en 2018.

Aujourd’hui, les médias argentins évoquent une opération marketing de la part des dirigeants de La Gimnasia, qui est confronté à des problèmes financiers.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire