Via    francetvinfo

L’histoire du bleu a commencé il y a très longtemps, 2 500 av. J.-C. avec les Égyptiens. Peut-on parler de prouesse technique pour l’époque ? « Oui tout à fait. Ce sont les premiers à avoir inventé un bleu artificiel, un bleu synthétique, qui était une pâte de verre à vrai dire. Alors que jusque-là on avait des pigments qui donnaient un bleu un peu terne, un peu fade. Et là les Égyptiens ont permis un bleu beaucoup plus intense », explique Hayley Edwards-Dujardin, historienne de l’art.

Que signifiait le bleu pour les Égyptiens à l’époque ? « Comme chez beaucoup et encore jusqu’à l’époque récente, il a une connotation spirituelle. C’est un lien entre le terrestre et le céleste. Le bleu avait une fonction protectrice », rajoute l’invitée du Soir 3. Bleu: De l’Égypte ancienne à Yves Klein de Hayley Edwards-Dujardin est sorti au mois de juin dernier.

Le JT

Les autres sujets du JT

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire