Via    Le Figaro

La 43e édition de la Ryder Cup programmée dans le Wisconsin du 25 au 27 septembre 2020 est officiellement repoussée d’un an en raison de la pandémie liée au Covid-19.

Le verdict est tombé ! La 43e édition de la Ryder Cup, qui devait se disputer du 25 au 27 septembre prochains à Whistling Straits (Wisconsin), est reportée d’un an en raison de la pandémie liée au Covid-19. Elle se disputera du 24 au 26 septembre 2021. Cette décision prise conjointement par la PGA of America et la Ryder Cup Europe se base sur les conseils des Centers for Disease Control and Prevention et en collaboration avec l’Etat du Wisconsin et du comté de Sheboygan, avec comme priorité absolue le bien-être de tous les participants. 

«Contrairement à d’autres événements sportifs majeurs qui se jouent dans les stades existants déjà, nous avons dû prendre une décision au sujet de l’installation des tribunes pour accueillir la Ryder Cup 2020 à Whistling Straits, a déclaré Seth Waugh, le patron de la PGA of America, qui organise cette 43e édition. Il est devenu clair qu’à partir d’aujourd’hui, nos experts médicaux et les autorités publiques du Wisconsin ne pouvaient pas nous donner la certitude que la tenue d’un événement de manière responsable avec des milliers de spectateurs en septembre serait possible. Étant donné cette incertitude, nous savions que la reprogrammation était le bon choix. Nous sommes reconnaissants au commissaire Jay Monahan et à nos partenaires du PGA Tour pour leur flexibilité et leur générosité dans la tâche complexe de changer le calendrier mondial du golf. Aussi décevant que cela soit, notre mandat de faire tout notre possible pour protéger la santé publique est ce qui compte le plus. Les spectateurs qui soutiennent les équipes américaines et européennes font de la Ryder Cup un événement unique et captivant et jouer sans eux n’était pas une option réaliste.»

»LIRE AUSSI : European Tour : mise en bouche autrichienne

»LIRE AUSSI :  Le PGA Tour s’installe pour deux semaines chez Jack Nicklaus

Guy Kinnings, directeur de la Ryder Cup Europe, a pour sa part déclaré que «la Ryder Cup est à juste titre célébrée comme l’une des plus grandes occasions sportives au monde, rendue spéciale et totalement unique dans notre sport par l’atmosphère fervente créée par les spectateurs passionnés des deux côtés. Bien que ce point soit significatif, il n’est pas aussi important que la santé des spectateurs qui, en ces temps difficiles, est toujours la principale considération. Nous avons considéré toutes les options, y compris jouer avec une participation limitée, mais toutes nos parties prenantes ont convenu que cela diluerait la magie de cette grande occasion. Nous sommes donc aux côtés de nos partenaires de la PGA of America dans la décision de reporter la Ryder Cup d’un an…»

Passée en année paire suite aux terribles attentats du 11 septembre 2001, la Ryder Cup se réinstalle donc de nouveau en année impaire. Ainsi la prochaine Ryder Cup en Europe n’aura plus lieu en 2022 à Rome (Italie) mais en 2023 au Marco Simone Golf and Country Club avant de retourner aux Etats-Unis en 2025 à Bethpage (New York). Et ainsi de suite jusqu’à au moins 2037 où cette compétition biennale se jouera au Congressional (Maryland).

Ce report a également une répercussion sur la Presidents Cup qui devait se jouer du 30 septembre au 3 octobre 2021 à Quail Hollow (Caroline du Nord). Elle est désormais repoussée à 2022, sur le même site (19-25 septembre). En outre, l’European Tour confirme que le processus de qualification de l’équipe européenne pour la 43e Ryder Cup est gelé jusqu’au début de la nouvelle année. La «qualification» reprendra le 1er janvier 2021. Tous les points engrangés à ce jour sur les différents classements (européenet mondial) demeurent. Un ou plusieurs multiplicateurs de points peuvent être introduits au cours de la saison du Tour européen 2021 afin de garantir une plus grande importance aux bonnes performances lors des événements se rapprochant le plus de septembre 2021. Ceux-ci seront convenus une fois que le calendrier du Tour européen 2021 sera effectif. Il n’y aura pas de modification des critères de qualification ratifiés l’an dernier par le comité du Tour : les quatre premiers qualifiés seront issus du classement européen, les cinq suivant du classement mondial. L’Irlandais Padraig Harrington, le capitaine européen, aura à choisir trois autres joueurs pour compléter définitivement son groupe. La date faisant office de clôture des qualifications sera confirmée lors de l’annonce du calendrier de la saison 2021.

«Je pense que les propositions qui ont été présentées aujourd’hui sont justes pour tous les acteurs impliqués dans le processus de qualification, qu’ils aient déjà amassé des points ou qu’ils envisagent de le faire à partir de janvier prochain, a souligné Padraig Harrington. La saison 2020 a déjà été fortement perturbée et pourrait continuer d’être affectée par un certain nombre de problèmes liés au Covid-19 en termes de restrictions de voyage, de règlements de quarantaine et de préoccupations personnelles individuelles. Je pense que les joueurs ne devraient pas se sentir sous pression pour jouer et donc les points ne devraient pas s’appliquer d’ici la fin de l’année à un calendrier qui pourrait encore changer. Cependant, des performances notables compteront toujours beaucoup dans mes considérations pour les choix car je maintiens un vif intérêt pour tous les membres possibles de l’équipe de Ryder Cup, que ce soit en Europe ou aux Etats-Unis.»

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire