Via    Le point

De quoi la RSE est-elle le nom ? Professionnellement, d’opportunités. Aujourd’hui, peu prennent encore la peine de développer cet acronyme, tant la responsabilité sociale des entreprises est aujourd’hui en plein essor. Le temps du greenwashing semble appartenir au passé. Fini, les mesurettes cosmétiques destinées à donner l’illusion qu’on s’intéresse aux enjeux environnementaux ou sociétaux. Et la plupart des organisations s’attellent à ce chantier d’envergure, en passe de devenir l’un des défis majeurs du monde des affaires. Toutes s’interrogent sur la meilleure façon d’intégrer dans leur modèle économique des pratiques pour réduire leur impact environnemental ou améliorer leur impact sociétal. Et si « tout le monde a pris conscience de l’importance du digital dans le fonctionnement quotidien des sociétés, pour la tendance RSE, beaucoup reste à faire », affirme Caroline Renoux, fondatrice de Birdeo, cabinet de recrutement spécialisé en la matière.

Lire aussi Palmarès RSE : les meilleures formations

Au-delà de l’enjeu d’image auprès du consommateur, la RSE est désormais vue comme un levier de hausse de la productivité et d’amélioration des performances financières de l’entreprise. C’est aussi un argument de poids pour séduire les nouveaux talents de la génération des millenials, ces jeunes professionnels en quête de sens et avides de travailler dans des entreprises aux valeurs responsables. Mais cette démarche ne peut plus être improvisée. « Amorcée au moment de la conférence de Rio, une prise de conscience progressive a entraîné la mise en place d’un cadre réglementaire particulièrement contraignant, confirme Jasha Oosterbaan, directrice de l’Isige (Institut supérieur d’ingénierie et de gestion de l’environnement) à MINES ParisTech. Petit à petit, l’étau se resserre : que les entreprises soient persuadées ou non de son utilité, elles sont obligées de s’y conformer. »

Les entreprises ont donc dû s’adapter à ce nouvel environnement. Tout cela n’est possible qu’à condition d’avoir une équipe dédiée, capable d’interagir avec l’ensemble des métiers de l’entreprise, et qualifiée. De prometteur à porteur, le secteur de la RSE est ainsi devenu incontournable. Que vous soyez étudiants, en reconversion ou recruteur, Le Pointa interrogé les professionnels et établi pour vous un palmarès des meilleures formations RSE, en formation continue ou initiale.

Lire aussi Palmarès RSE : les formations ciblées les plus performantes

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire