Via    francetvinfo

Mais dans un coup de théâtre, il a présenté sa propre candidature, la seule d’ailleurs pour ce poste.

Dans un retournement aussi spectaculaire qu’inattendu, Benny Gantz a été élu président du Parlement israélien jeudi 26 mars, dans le cadre d’un potentiel accord de partage du pouvoir avec son rival Benjamin Netanyahu pour mettre fin à la pire crise politique de l’histoire d’Israël.

Benny Gantz, numéro 1 du parti centriste « Bleu-Blanc » qui a été désigné le 16 mars pour former le nouveau gouvernement après les élections du 2 mars, devait présenter la candidature d’un de ses députés pour diriger le Parlement. Mais dans un coup de théâtre, il a présenté sa propre candidature, la seule d’ailleurs pour ce poste.

Il a été aussitôt élu par 74 voix contre 18, obtenant notamment les voix des députés du Likoud, mais perdant des appuis dans son propre camp, des membres de « Bleu-Blanc » ayant refusé de cautionner ce rapprochement avec le parti de Benjamin Netanyahu.

Un gouvernement « d’union et d’urgence » pour faire face au coronavirus

Après trois élections en moins d’un an, Benny Gantz, ancien chef d’état-major de l’armée, a dit justifier cette volte-face par la nécessité, selon lui, d’agir de manière « responsable » et « patriotique » pour doter Israël d’un gouvernement stable, « d’union et d’urgence », afin d’affronter la pandémie de nouveau coronavirus dans le pays.

Son élection comme chef du Parlement est un « arrangement temporaire » et consacre l’abandon de son projet de diriger le pays, explique Udi Sommer, qui enseigne les sciences politiques à l’université de Tel-Aviv. Le mandat de former le gouvernement devrait revenir à Benjamin Netanyahu qui y « nommera Gantz à un poste clé ».

En attendant, les équipes des deux hommes mènent des pourparlers dans l’espoir d’accoucher d’un gouvernement « d’union et d’urgence », pour faire face surtout au nouveau coronavirus. Jusqu’à présent plus de 2 693 cas, dont huit morts, ont été confirmés officiellement en Israël.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire