Via    francetvinfo

Jusque tard dans la soirée mardi 8 octobre, ils sont venus une nouvelle fois exiger la transparence sur l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen (Seine-Maritime). « Cela fait 12 jours qu’ils nous mentent, qu’ils continuent à nous mentir », s’insurge un manifestant. « Les réponses qu’on a eues jusqu’à présent sont tout à fait partielles et insatisfaisantes », estime une autre participante. 

Avec une banderole « Stop aux mensonges », des manifestants en combinaison blanche et avec des masques à gaz ont ouvert le cortège en fin d’après-midi. Malgré la promesse de transparence du gouvernement, de nombreux Rouennais restent suspicieux. Mardi, l’enquête a débuté sur le site de l’incendie et de nouvelles analyses ont été révélées. À 15 kilomètres de Rouen, dans la commune de Preaux, les taux de dioxines dans l’air sont presque trois fois plus élevés que la normale. 

Le JT

Les autres sujets du JT

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire