Via    francetvinfo

Nicolas Mathieu. Prix Goncourt
Nicolas Mathieu. Prix Goncourt (SEBASTIEN BAER / RADIO FRANCE)

En quelques semaines, le roman de Nicolas Mathieu – qui s’était vendu à 15 000 exemplaires à sa parution – a profité à fond de l’effet Goncourt puisqu’il dépasse maintenant les 400 000 ventes. Depuis qu’il a reçu le prix, Nicolas Mathieu est invité partout pour parler de son ouvrage qui se déroule au temps de l’enfance et qui a pour toile de fond une vallée déshéritée de l’est de la France. Et depuis ce 7 novembre 2018, il a parcouru des milliers de kilomètres. « Cela change tout, d’un jour à l’autre. Ce qui change en premier lieu, c’est l’accélération de son agenda. On a 20 rendez-vous par semaine, j’avais l’impression d’être une bille de flipper dans l’Hexagone » sourit le lauréat qui ajoute, « on passe pas loin de l’isolement, c’est très éprouvant ».

Nicolas Mathieu qui se dit « dans un état de fatigue extrême », va donc profiter de l’été pour souffler et se ressourcer. Il doit retrouver des forces pour accompagner, à la rentrée, la sortie dans plusieurs pays de son roman qui est désormais traduit en 19 langues, parmi lesquelles le bulgare, l’albanais, le norvégien et le thaïlandais.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire