Via    francetvinfo

Françoise Nyssen, ex-ministre de la Culture.
Françoise Nyssen, ex-ministre de la Culture. (SEBASTIEN BAER / FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

16 octobre 2018. Un an et demi à peine après sa nomination, Françoise Nyssen quitte le ministère de la Culture. À 67 ans, la patronne des éditions Actes Sud, dont c’était la première expérience politique, est poussée vers la sortie, remplacée par Franck Riester.

En 17 mois, elle n’aura jamais réussi à s’imposer au sein du gouvernement. Après son départ, Françoise Nyssen a repris sa place au sein du directoire des éditions Actes Sud. L’ancienne ministre a renoué avec la vie culturelle qu’elle apprécie tant. De son expérience, Françoise Nyssen garde un bon souvenir, même si elle a été marquée par la polémique sur les soupçons de travaux litigieux dans les locaux de sa maison d’édition.

Si elle a un regret, c’est de ne pas avoir disposé de quelques mois supplémentaires pour boucler ses projets. « Je pensais que quand on entame un travail, il faut aller jusqu’au bout, je m’attendais à un remaniement au moment des Européennes, pas si tôt », dit l’ancienne ministre, qui aurait aimé interagir davantage avec Emmanuel Macron. « Le président, je l’ai vu un certain nombre de fois, mais ce n’était pas assez », note Françoise Nyssen, qui ne fait pas mystère non plus de la pauvreté de ses relations avec Edouard Philippe.

La polémique sur les travaux réalisés sans autorisation au siège d’Acte Sud a-t-elle déstabilisé la ministre ? « Je n’en sais rien de rien, c’est tellement absurde comme histoire. Peut-être que certains s’en sont servis. Mais je n’ai pas fait de trafic de drogue ou mis d’argent de côté, il n’est pas question d’enrichissement personnel », s’agace Françoise Nyssen, qui a retrouvé un peu de sérénité depuis qu’elle a quitté le gouvernement.

Cet été, Françoise Nyssen a prévu d’aller faire de la randonnée dans les Hautes-Alpes, l’un des autres plaisirs dont elle a été privée pendant 17 mois. L’ancienne ministre de la Culture a fait le récit de son expérience de ministre dans un ouvrage paru début juin, Plaisir et nécessité aux éditions Stock.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire