Via    France Tv info

Le destin tragique de son frère avait bouleversé la France. Neuf mois après sa mort, Damien Beltrame témoigne pour honorer une nouvelle fois sa mémoire. « Le médecin nous a parlé des blessures d’Arnaud », se souvient-il après l’attaque terroriste de Trèbes (Aude), le 23 mars 2018. « Je me suis dit soit il ne se réveille pas, et s’il se réveille, ce ne sera plus Arnaud. Ça a été le vrai début de la prise de conscience que Arnaud pouvait partir », confie Damien.

La vie d’Arnaud Beltrame bascule. Le 23 mars 2018, les gendarmes sont appelés à Trèbes alors qu’un homme armé vient de faire irruption dans un supermarché. Il tue deux personnes avant de prendre une femme en otage. Le gendarme Arnaud Beltrame propose de prendre sa place. S’en suit un face à face avec le terroriste de trois heures. « On était tous sur et certain qu’Arnaud a essayé de parler avec le terroriste, de l’amadouer, de lui parler de sa vie. Il savait qu’il se foutait dans la gueule du loup, qu’il prenait un risque », explique Damien Beltrame. Un héros qu’il a voulu raconter dans le livre « Au nom du frère », sorti il y a quelques jours. 

Le JT

Les autres sujets du JT

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire