Via    lapresse

Les Blue Jays imitent dans ce domaine d’autres équipes des Ligues majeures à la suite de nombreux incidents impliquant des fausses balles qui ont atteint des spectateurs.

Actuellement, le filet protecteur au Rogers Centre s’étend jusqu’aux extrémités des abris.

Les White Sox de Chicago et les Nationals de Washington ont prolongé les filets protecteurs jusqu’aux poteaux indiquant les fausses balles cette saison. Les White Sox ont pris cette décision à la suite d’un incident où une femme a été atteinte d’une balle fausse et a dû être transportée à l’hôpital plus tôt cette saison.

Les Blue Jays ont précisé que la configuration exacte de leur filet protecteur est encore à déterminer.

Le commissaire Rob Manfred a récemment déclaré que la décision d’étendre ou non la couverture du filet protecteur le long des lignes de démarcation revenait à chacun des stades en raison de leur configuration particulière. Le Baseball majeur a imposé, avant la saison 2018, que les filets s’étendent jusqu’aux extrémités des abris.

«La sécurité des amateurs est primordiale pour les Blue Jays et nous pensons qu’ils devraient se sentir protégés et en sécurité pendant nos matchs», a déclaré Andrew Miller, vice-président aux opérations commerciales des Blue Jays, dans un communiqué.

«Le prolongement des filets de protection au Rogers Centre et au stade de Dunedin est une étape importante pour notre organisation qui reflète les valeurs de notre équipe. En tant qu’amateurs et partisans du jeu, il est d’une importance vitale pour nous de préserver et d’améliorer l’expérience sur place, tout en veillant également à ce que toutes les personnes présentes dans nos stades puissent le faire en toute sécurité.»

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire