Via    Le point

«La confiance arrive à pied et repart à cheval » : ce proverbe néerlandais qu’affectionne Mark Rutte lui aura servi de boussole dans les méandres des négociations du plan de relance européen. Car, à Bruxelles, la confiance n’est arrivée que tardivement, à petits pas, en claudiquant. Et le chef de file des pays dits « frugaux » (le sien, le Danemark, la Suède et l’Autriche) a beaucoup menacé de renverser la table des négociations. Son credo : pas de chèque en blanc aux pays du sud de l’Europe et une méfiance tout aussi grande vis-à-vis de la Pologne et de la Hongrie quant au respect de l’Éta…

Pignatelli/EUC/ROPI-REA – JOHN THYS/AFP – Laurens van Putten/HH-REA – Pool/ABACA – Francisco Seco/AP/SIPA

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire