Via    francetvinfo

Si nous avions vécu il y a 4 millions d’années, nous aurions peut-être ressemblé à l’australopithèque anamensis : un nez aplati, une mâchoire et des arcades sourcilières proéminentes, un cerveau quatre fois plus petit que le nôtre. Le crâne, baptisé MRD, découvert en 2016 en Éthiopie, a permis de reconstituer le visage de cet ancêtre de Lucy. Il appartient à celui d’un anamensis, le plus vieux des australopithèques.

Les équipes d’archéologues ont découvert un trésor : deux morceaux de crâne quasi intacts et enfouis dans le sable. « J’étais sûr que les deux morceaux allaient ensemble. J’ai trouvé la mâchoire, et plus loin, le crâne, et clac ! Un crâne parfait ! », explique le Dr Yoannes Haile-Selassi, paléoanthropologue du muséum d’histoire naturelle de Cleveland (États-Unis). L’analyse des sédiments trouvés dans le sol a permis de reconstituer son habitat.

Le JT

Les autres sujets du JT

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire