Via    francetvinfo

Eric-Emmanuel Schmitt.
Eric-Emmanuel Schmitt. (MICHEL STOUPAK / NURPHOTO)

Dramaturge, nouvelliste, romancier, réalisateur et acteur , Eric-Emmanuel Schmitt a dévoilé à Elodie Suigo les grandes lignes de sa nouvelle pièce de théâtre Madame Pylinska et le secret de Chopin et de son dernier ouvrage Journal d’un amour perdu, véritable ode à sa mère disparue. « C’est une pièce qui raconte le rapport d’un élève à vingt ans, c’est à dire moi, avec une professeur de piano absolument excentrique et péremptoire qui avait un avis sur tout. »

Il nous parle de cette rencontre déterminante et profondément inspirante. « C’était plus que des cours de piano,c’était des cours de vieElle m’a rendu attentif au monde. Au lieu de me faire travailler mon piano elle me disait d’allé au jardin du Luxembourg pour cueillir des fleurs sans faire tomber les gouttes de rosée pour avoir un doigté délicat. Elle trouvait que j’étais trop contracté au piano, un jour elle m’a dit de revenir après être allé faire l’amour. J’ai obéi car je suis très bon élève » 

Je crois que la scène est le seul endroit où je me sens immortel

Eric-Emmanuel Schmitt

à FranceInfo

 

Prolifique, l’écrivain est également revenu sur son prochain livreJournal d’un amour perdu. Dans cet ouvrage, il rend un vibrant hommage  à sa mère et aborde le processus douloureux qu’est le deuil. « Mes livres me font grandir, je suis le fils de mes livres » .

Finalement la musique et l’écriture font cohérence dans la carrière d’Eric-Emmanuel Schmitt comme il le rappelle au micro d’Elodie Suigo. « Je crois que je suis écrivain par nostalgie du compositeur que je n’ai pas été. J’aurais tellement préféré écrire de la musique mais j’ai été doté d’une imagination assez forte et de ce bonheur de faire des phrases. »

Retrouvez cet artiste inclassable aux milles vies dans Madame Pylinska et le secret de Chopin au théâtre rive gauche du 29 août au 29 septembre 2019 et dans son nouvel ouvrage Journal d’un amour perdu à partir du 4 septembre 2019.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire