Via    Le Figaro

GUIDE DE VOYAGE – Les beautés éparpillées des îles de la Société ne se découvrent, dans leur vraie nature, que par la mer. De préférence à bord d’un confortable voilier. A fleur de lagon et sous la caresse des alizés!

Le surf, la plongée sous-marine et la pirogue traditionnelle: à cette trilogie des joies de la mer en Polynésie, il faut désormais ajouter la navigation de plaisance. Depuis quelques années, le tourisme nautique a le vent… en poupe. La Polynésie française s’honore même d’une régate annuelle, la Tahiti Pearl Regatta (TPR), dont on a fêté la 16e édition en mai dernier. Cette course de voiliers ouverte à tous les types de navires, du bolide des mers aux pirogues à voile, se déroule sur quatre jours entre quatre îles Sous-le-Vent: Raiatea, Taha’a, Huahine et Bora Bora.

Si l’esprit challenge est présent, la dimension ludique et conviviale est encouragée. La cinquantaine d’équipages en lice, auxquels s’ajoute une cohorte de bateaux suiveurs, viennent autant pour jouer du spinnaker que pour profiter des troisièmes mi-temps chaque soir à terre, ponctuées de banquets, d’animations musicales et de danses. «L’ADN de cet événement, qui se déroule sur l’un des plus beaux plans d’eau de la planète, …

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire