Via    francetvinfo

Le phénomène, qui était également visible en Argentine, s’est déroulé mardi entre 19 heures et 22 heures, heure de France métropolitaine.

Deux minutes et 36 secondes de nuit en plein jour. Le nord du Chili, épicentre de l’astronomie mondiale, a été mardi 2 juillet le témoin d’une éclipse totale de Soleil, également visible dans une grande partie du Pacifique ainsi qu’en Argentine.

Le phénomène a commencé à 13H01 (19 heures, heure de Paris) dans l’océan Pacifique. La bande d’obscurité totale, large de plus de 150 km, a ensuite atteint les côtes nord du Chili à 16H38 (22h38 en France), avant de traverser le centre de l’Argentine et de se perdre dans l’océan Atlantique.

Environ 300 000 touristes, scientifiques, chasseurs d’éclipses, passionnés ou simples curieux avaient fait le déplacement dans le nord du Chili, qui concentre 45% des observations astronomiques mondiales. Une autre éclipse solaire totale pourra être observée dans le sud du Chili le 14 décembre 2020.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire