Via    France Tv info

Tout au long du week-end, c’est la troisième Nuit de la lecture dans de nombreuses librairies et bibliothèques. Elles vont ouvrir leurs portes un peu plus longtemps que d’habitude et proposer des animations publiques. « Ça peut être des rencontres avec des auteurs, des lectures en pyjama, des spectacles, et tout est gratuit », explique le journaliste Nicolas Lemarignier, sur le plateau de France 2. Du côté de Grenoble (Isère), le musée de l’Ancien Évêché propose une exposition consacrée aux estampes japonaises, du XVIIIe et XIXe siècle, sur le thème de la montagne et du paysage. Des planches d’artistes incontournables comme Hokusai ou Hiroshige sont présentées, des sources d’inspirations pour de nombreux artistes européens comme Van Gogh.

Cette semaine, rencontre avec l’acteur et metteur en scène Daniel Auteuil, qui reprend en ce moment Le malade imaginaire de Molière au théâtre de Paris. Mettre en scène et jouer cette célèbre pièce, pour le comédien, c’est un rêve devenu réalité. « Il faut avoir vécu des choses pour dire combien la vie est belle, et combien elle tient à un fil », explique-t-il. Une œuvre toujours aussi moderne car Molière a, selon Daniel Auteuil, « ce culot insensé de se moquer à la fois de la maladie, de la mort et de la médecine ». Le malade imaginaire est uniquement malade dans sa tête : « Molière invente avant l’heure la psychanalyse et les maladies somatiques ».

Le JT

Les autres sujets du JT

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire