Via    francetvinfo

Cela fait 35 ans qu’il sillonne la capitale, mais Paris, il ne l’avait jamais vu comme ça. Stéphane Aszerman multiplie les visites. Il va voir une personne prise de tremblements. « C’est le problème du confinement, les gens finissent par se stresser et s’angoisser », explique le médecin. Le mal qui ronge la plupart de ses patients est le stress, la peur de la maladie.

Les conditions du travail du médecin sont loin d’être satisfaisantes, il n’a pas de gants. Le médecin a vu une dizaine de ses collègues tomber malades depuis le début de l’épidémie de Covid-19. Des cas graves, le médecin n’en voit pas plus d’un par jour. De plus en plus de soignants sont contaminés, la situation est-elle en train de se dégrader ? « Je suis particulièrement inquiet, je pense à mes collègues décédés (…). On oublie trop ce qu’il se passe dans les Ehpad. Je crains qu’il n’y ait une hécatombe qui est en train de se dérouler (…). C’est inquiétant, il faut lancer les traitements notamment avec la chroloquine », précise Patrick Pelloux, le président de l’association des médecins urgentistes de France.

Le JT

Les autres sujets du JT

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire