Via    francetvinfo

Réussir son bac, ce n’est pas facile… surtout quand on doit réviser avec ses deux papis, Gérard Lanvin et Olivier Marchal, qui n’ont rien pour s’entendre. D’un côté, André « capitaine de gendarmerie à la retraite, veuf depuis un certain moment, avec des habitudes de vieux garçons« , détaille Gérard Lanvin. De l’autre, Teddy, « un givré, un mec qui est né dans le cirque, qui a eu des boîtes de nuit, des boîtes à filles et qui déboule à l’improviste », explique Olivier Marchal. Leur rencontre, base du film Papi Sitter, va faire des étincelles, sur fond de conflit de générations.

Pour que leur petite-fille réussisse ses examens, les deux grands-pères feront tout leur possible. Un film drôle, et le plaisir de retrouver Gérard Lanvin, devenu rare ces dernières années à cause d’une période de disette. « Dans une émotion comme celle d’un tournage, qu’elle soit difficile, l’histoire, ou pas, un film de genre ou une comédie, savoir qu’on a la chance de le faire », confie l’acteur.

Papi Sitter, réalisé par Philippe Guillard, sort en salles mercredi 4 mars.

Le JT

Les autres sujets du JT

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire