Via    Le point

La propagande est socialiste en France

Toujours et encore la rhétorique de l’inversion, ou du « c’est celui qui dit, qui y est » !
Un peu faible, comme raisonnement, dans un pays avec 57% du PIB (64% en 2020 !) de dépenses publiques et 48% du PIB de prélèvements obligatoires …
Pourtant, tous les indicateurs montrent que ce pays est le pays le moins libéral et le moins capitaliste d’Europe, de sorte que parler de propagande, quand on critique le jacobinisme ou le socialisme français, qui a été imposé par le secteur public en situation dominante, relève de la farce, ou de la provocation !
L’économie mondiale est capitaliste, car l’économie socialiste n’existe pas, de même que l’économie est un fait, résultat de plusieurs siècles de maturation chaotique et aléatoire et non une idéologie préconçue, inventée par des idéologues, mais les marxistes ont voulu combattre ce fait en le qualifiant d’idéologie, pour proposer, quant à eux, une idéologie alternative…
Il ne faut pas confondre un fait, avec une idéologie, tout simplement !
A force de ne tout voir qu’à travers les prismes de la propagande du secteur public, qui ne connait pas l’économie, autrement qu’à travers la dépense publique et la redistribution et non à travers ceux qui font l’économie et qui créent les richesses, la France ne parvient plus à voir la réalité économique, comme les pays étrangers bien gérés y parviennent.
Voilà ce que produisent 75 ans d’endoctrinement et d’accoutumance à la dépense publique, non financée par la croissance et la création de richesses.
La réalité finira par avoir raison de l’idéologie et de la propagande françaises, car celles-ci ont besoin de l’économie privée nationale et celle des autres pays européens réalistes, mieux gérés, pour pouvoir subsister…

Signaler un contenu abusif

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire