Via    Le point

La Banque centrale européenne (BCE) mène depuis 2014 une politique monétaire très expansionniste avec des taux d’intérêt nuls ou négatifs (pour le taux d’intérêt des dépôts des banques à la BCE) dans les pays du cœur de la zone euro (Allemagne, France, Finlande, Pays-Bas, Belgique, Autriche). Cela s’est accompagné d’une hausse importante de la taille de son bilan : de 1 200 milliards d’euros en 2008 à 4 700 milliards d’euros en 2019.

Cette politique monétaire ultra-expansionniste fait l’objet à la fois de commentaires très positifs et de critiques très sévères.

Lire aussi Taux négatifs à la B…

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire