Via    francetvinfo

Frédéric Michel a été enlevé dimanche pendant une excursion dans le parc Nevado de Toluca, dans l’Etat de Mexico.

Il a disparu alors qu’il participait à une excursion au pied du volcan. Un Français a été enlevé au Mexique, a confirmé le parquet de Paris, lundi 25 novembre. Une enquête a été ouverte et le Quai d’Orsay affirme que tout est mis en œuvre pour qu’il soit « retrouvé le plus rapidement possible ». Les ravisseurs ont demandé une rançon, a indiqué le ministre de la Sécurité mexicain, Alfonso Durazo, indiquant qu’« il y [avait] eu des contacts ».

Que s’est-il passé ?

Frédéric Michel, 40 ans, installé au Mexique depuis plusieurs années avec sa compagne, a été enlevé, dimanche 24 novembre, alors qu’il participait à une excursion dans un parc national du centre du Mexique, le parc Nevado de Toluca, dans l’Etat de Mexico. L’acteur mexicain Alejandro Sandi a également été kidnappé. Ils circulaient à bord de véhicules tout-terrain, lorsqu’ils ont été interceptés par des malfaiteurs armés, selon les quotidiens mexicains Reforma et El Universal (en espagnol). Ils ont été emmenés de force à bord de leurs propres véhicules.

Esmeralda Ugalde et Vanessa Arias, deux actrices mexicaines qui participaient aussi à l’excursion, témoignent du rapt, dans une vidéo publiée sur Instagram (en espagnol). Les deux jeunes femmes, visiblement choquées, racontent que les hommes armés leur ont également volé sacs et portables. « Le matériel n’est pas important, déclare-t-elle. Nous espérons le retour d’Alejandro le plus vite possible et avons foi dans les autorités de notre pays. »

Comment le Mexique gère-t-il l’affaire ?

Les autorités ont mis en place un dispositif pour quadriller la zone, qui fait partie de la municipalité de Zinacantepec, à l’ouest de Mexico, et tenter de retrouver ces deux personnes.

Selon Amnesty International, les rapts au Mexique « demeurent très répandus et les responsables de ces actes jouissent d’une impunité quasi totale ». Selon l’ONG mexicaine « Alto al secuestro » (« Stop aux enlèvements »), 1 690 personnes ont été enlevées dans le pays, entre décembre 2018 et octobre 2019.

Pourquoi une enquête est-elle ouverte en France ?

Une enquête pour « enlèvement et séquestration » a été ouverte lundi 25 novembre en France, a indiqué le parquet de Paris à l’AFP, confirmant une information du Parisien. Cette enquête a été déclenchée car le parquet de Paris est compétent dès lors qu’un Français est victime d’un acte criminel à l’étranger.

Les autorités françaises sont « mobilisées pour que notre compatriote soit retrouvé le plus rapidement possible, en relation étroite avec les autorités locales », a par ailleurs déclaré une porte-parole du ministère des Affaires étrangères à Paris, ajoutant vouloir garder « la plus grande discrétion » sur ce dossier, pour des raisons « d’efficacité et de sûreté ».

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire