Via    francetvinfo

Christian Jacob, député de Seine-et-Marne, président du groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale et candidat à la présidence des Républicains, était l'invité de franceinfo le mardi 8 octobre 2019
Christian Jacob, député de Seine-et-Marne, président du groupe Les Républicains à l’Assemblée nationale et candidat à la présidence des Républicains, était l’invité de franceinfo le mardi 8 octobre 2019 (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

« L’Assemblée nationale ne peut pas être écartée d’une affaire aussi grave », estime mardi 8 octobre sur franceinfo Christian Jacob, président du groupe des députés Les Républicains (LR), qui va demander la création d’une commission d’enquête après l’attaque à la préfecture de police de Paris en conférence des présidents.

« Il est hors de question de ne pas faire cette commission d’enquête » afin de « tirer les enseignements très vite et de prendre des mesures de sécurité », ajoute-t-il. 

Il faut comprendre comment un individu radicalisé a pu être aussi longtemps dans ce qui apparaît comme le saint des saints, c’est-à-dire nos services de renseignement de la préfecture de police de Paris

Christian Jacob

sur franceinfo

« Comment il a pu avoir accès, faire des copies, ramener chez lui des fichiers avec ces adresses [personnelles d’une dizaine de ses collègues] ? De quelle manière ils ont été utilisés, est-ce qu’ils ont été transmis ? Comment le ministre aussi a pu être ainsi dépassé à ce niveau ? », questionne Christian Jacob, le patron des députés LR, candidat à la présidence du parti.

On ne peut pas imaginer plus grave : c’est la fiabilité, c’est l’efficacité de nos services de renseignement qui sont remises en cause

Christian Jacob

sur franceinfo

Le député LR de Seine-et-Marne refuse d’appeler à la démission du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner : « C’est une décision qui relève du président de la République. Simplement, le président de la République doit s’interroger sur les qualités et les compétences de M. Castaner à diriger la place Beauvau, c’est à lui de répondre à cette question. »

Le débat sur l’immigration organisé lundi à l’Assemblée nationale ne présentait « aucun intérêt », selon le chef de file des députés Les Républicains, Christian Jacob. « On est vraiment dans un coup de com’, un coup de com’ raté, d’ailleurs : le président de la République se saisit du dossier (…) et on va avoir un débat sans vote à l’Assemblée, la belle affaire ! », selon lui.

Revoir l’interview en intégralité : 

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire