Via    francetvinfo

Une femme biélorusse de 24 ans s’est tuée en tentant de rejoindre le bus mythique du livre et du film Into the wild, situé dans un endroit très difficile d’accès en Alaska, rapporte CNN (en anglais). Elle a été emportée par le courant en traversant la rivière Teklanika connue pour son courant très violent, jeudi 25 juillet. Son compagnon, avec qui elle venait tout juste de se marier, l’a retrouvée vingt à trente mètres plus bas, mais elle était déjà morte. 

Le livre de John Krakaueur, publié en 1996, retrace l’histoire de Christopher McCandless, un étudiant qui décide de partir seul à l’aventure en Alaska, en 1992. Le héros passe plusieurs mois dans ce bus abandonné. Le jour où il décide de revenir à la civilisation, il se heurte au courant violent de la rivière et rebrousse chemin. Il survit un mois de plus, avant de mourir en août 1992. L’histoire a été adaptée à l’écran par Sean Penn en 2007. 

Beaucoup de curieux ou d’amateurs de sensations fortes ont été tentés par l’expérience, qui se termine souvent mal. En 2010, un randonneur suisse s’est noyé alors qu’il traversait la fameuse rivière, rappelle CNN. Chaque année, plusieurs personnes sont sauvées de cet endroit dangeureux, explique Lynn Macaloon, responsable du parc national et de la réserve de Denali, à Vice. En 2013, trois Allemands, qui ne pouvaient plus traverser la rivière à cause de la montée des eaux, avaient été secourus avec l’appui d’un hélicoptère militaire. 

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire