Via    francetvinfo

Imaginez-vous suspendu au-dessus de 90 mètres de vide. « Ce concept est particulier, on ne sait pas à quoi s’attendre, et finalement c’est vraiment impressionnant » témoigne une femme qui s’est essayé à l’accrogrotte. Marcher, grimper, escalader, les visiteurs peuvent approcher de plus près ce site si particulier. « On découvre des aspects totalement cachés, raconte une monitrice. Mais l’accrogrotte, ça reste sportif, même si c’est ludique. »

Équipés d’une lampe frontale pour se repérer, les explorateurs du jour ont arpenté la salle souterraine du gouffre de Cabrespine pendant une heure environ. Avec quelques frayeurs pour certains. « Les sensations sont décuplées par le volume, par la roche, par ces couleurs spécifiques, qui font que les sens sont tous en éveil », raconte un autre moniteur.

Le JT

Les autres sujets du JT

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire