Via    Le point

On joue les toutes dernières secondes de ce second test-match du XV de France en Nouvelle-Zélande. Une semaine plus tôt, les Bleus avaient lourdement chuté contre les Blacks à Christchurch, sur le score de 23 à 9. Quelque chose est pourtant en train de tourner, ce 14 juillet 1979. Les dieux de l’ovalie parlent français. Ce jour de fête nationale, la France qui mène face à la plus grande équipe de l’histoire du rugby, sur le score de 24-19, s’apprête non pas à prendre la Bastille mais l’Eden Park d’Auckland, devant 60 000 locaux médusés.

L’ultime ballon du match est pourtant entre les mains d…

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire